Bitcoin : comment ça fonctionne ?

Bitcoin : comment ça fonctionne ?

Le Bitcoin est une devise électronique virtuelle, qui est sécurisée à l’aide d’un protocole de crypographie, et elle n’est soumise à aucun contrôle d’une quelconque autorité centrale.

Le Bitcoin a été conçu en 2009 par Satoshi Nakamoto, et au début, il était créé comme un moyen de paiement qui ne serait pas assujettis au contrôle de l’État, sans retard de transfert ni frais de transaction, à l’inverse de la monnaie fiduciaire classique.

Alors qu’est-ce que le Bitcoin ? Comment marche-t-il ? Découvrez les réponses dans les prochaines lignes.

Qu’est-ce que le Bitcoin ?

La première chose qui vous traverse l’esprit quand vous entendez le mot Bitcoin est certainement : une monnaie numérique virtuelle. Découvrez ci-dessous toutes les informations importantes à savoir concernant le Bitcoin : Maîtriser le Bitcoin

  • Le prix du Bitcoin évolue constamment selon la demande et l’offre,
  • le Bitcoin permet de procéder au changement de la valeur via des transactions très sécurisées,
  • le Bitcoin possède des centimes qui lui sont propres, et qu’on appelle les Satoshis. Cette appellation est tirée du nom du créateur de Bitcoin,
  • gardez en tête qu’il n’existe pas plus de 21 millions de Bitcoins.

Il ne faut pas s’attarder sur la monnaie virtuelle, car le Bitcoin est bien plus que ça. En effet, le Bitcoin est d’abord un protocole d’échange axé sur des règles spécifiques. Ce protocole est OPEN SOURCE, tout le monde peut y avoir accès ! Avec le Bictoin, pas de vices dissimulés ou de mauvaises surprises !

Notez aussi que les Bitcoins peuvent être échangés numériquement à n’importe quel moment, depuis n’importe quel endroit dans le monde, en quelques minutes seulement, et d’une manière ultra sécurisées et sans l’intervention d’une autorité centrale pour ralentir les transactions.

Souvent, vous effectuez vos tractations grâce à un intermédiaire bancaire. Sachez que le Bitcoin fait la même opération sans intermédiaire et en un temps record.

Quel est le fonctionnement du Bitcoin ?

Pour qu’il fonctionne, le Bitcoin a besoin de deux mécanismes complémentaires et essentiels, à savoir :

  • La blockchain,
  • le minage.

La Blockchain

Appelée aussi chaîne de blocs, la blockchain est un réseau transparent contenant l’ensemble des transactions sur Bitcoin effectuées jusqu’à ce jour. Ces dernières sont regroupées comme des blocs liés entre eux et sécurisés par cryptographie pendant l’opération de minage.

Tout le monde peut à tout moment accéder à cette chaîne de blocs. De plus, elle ne peut en aucun cas être modifiée sans l’accord de la plupart des membres du réseau. Autrement dit, il est quasiment impossible de la modifier d’une manière rétroactive, elle n’a aucune faiblesse et ne peut être atteinte par des erreurs humaines.

Le minagepool de minage

Le minage est l’activité qui sécurise les chaînes de blocs, c’est d’ailleurs pour cela que de nouvelles cryptos devises circulent sur le marché, qu’on appelle les « récompenses ».

La récompense du minage tourne autour de 12.5 Bitcoins, mais ce chiffre se réduit considérablement avec le temps (jusqu’à sa moitié au bout de 4 ans environ).

Les mineurs ont pour mission de vérifier et sécuriser les transactions cryptographiquement en réussissant à résoudre des algorithmes assez complexes. Ils réalisent donc un contrôle essentiel sur le Bitcoin et jouent un rôle important dans le réseau, sans compter que le minage est actuellement une activité très rentable.

Ces unités peuvent être échangées en toute liberté sur une place financière et enregistrées dans un portefeuille électronique, à conditions qu’elles soient mises en circulation.

Par ailleurs, sachez que le Bitcoin peut non seulement être utilisé comme un moyen de paiement, mais aussi comme un socle technologique. En effet, plusieurs sociétés font abstraction de la monnaie en elle-même et se concentrent à la blockchain, car celle-ci a une technologie qui a dors et déjà permis l’apparition de nouveaux modèles commerciaux dans différents domaines comme :

  • Le développement web,
  • les paiements internationaux,
  • la protection des données, etc.

Laisser un commentaire